MÉLISSA ROCES BUELGA

Porteuse de projet

Artiste de cirque, acrobate aérienne de 30 ans. Enfant, elle découvre le cirque à l’école Chari Vari de Liège. À 12 ans, elle a ses premières règles et abandonne l’équitation pour faire du théâtre au Moderne. À 14 ans, elle prend la pilule contraceptive.

 

Pendant 7 ans, elle a de fausses règles, ce qui ne l’empêche pas de se former à l’Institut Jacques Dalcroze de Bruxelles. À 20 ans, elle intègre l’école de cirque préparatoire Carampa à Madrid, et abandonne les contraceptifs hormonaux et pour opter pour un stérilet en cuivre. Elle poursuit sa formation circassienne à l’école supérieure Fontys / ACAPA, à Tilburg aux Pays-Bas. À 24 ans, Elle se forme à la danse performance à l’école Artness en Israël.

 

Quand elle s’installe à Toulouse, elle adopte la coupe menstruelle, enseigne l’aérien au Lido, co-crée la compagnie HikéNunk et le spectacle «Désaxés», travaille avec la Cie Éléfanto, la Cie Pipototal, cie d'Elles et participe aux projets européens Brincar Juntos et Circus Incubator. Aujourd’hui, elle est porteuse du projet collaboratif PETITE FUITE (lauréat du dispositif transfrontalier De Mar a Mar 2018 ) et pratique le flux menstruel libre..

FRÉDÉRIKA ALÉSINA

Chanteuse-vocaliste-musicienne

Issue d'une famille d'artistes, elle commence le piano classique à l'âge de 5 ans et ce jusqu'au niveau fin d'études. À 8 ans elle y joint l'apprentissage de la flûte traversière et à 14 celui de la basse électrique. Son père, bassiste et passionné de son, avait installé un studio dans le sous-sol de leur maison; il lui enseigne alors très tôt les techniques de programmation musicale par ordinateur, discipline qui lui permet dès ses premières années d'expérimenter la composition de musiques et de ses chansons. Car ce qui la passionne par-dessus tout et depuis toujours, c'est le chant, la voix.
À 18 ans, elle intègre l'école Music'Halle à Toulouse afin d'y étudier le jazz, l'improvisation, l'harmonie, la théorie, l'arrangement et surtout la technique vocale avec Michelle Zini.

Aujourd'hui, forte de ses multiples expériences, de concerts en performances, du solo au Big Band, du Jazz aux Musiques Électroniques en passant par les Percussions Corporelles (Compagnie des Humanophones), la musique de spectacle vivant ("Möbius" de et avec le jongleur Miguel Gigosos Ronda), la scène Métal (invitée sur 4 albums du groupe Sidilarsen, invitée sur le premier album du groupe Naïve pour lequel elle a aussi publié le remix d'un morceau de leur deuxième album) ou les Musiques du Monde (spectacle "Medianoche" de Vicente Pradal), elle enseigne également la technique vocale et l'improvisation vocale (2005-2008 : Collège jazz de Marciac, 2014-2018 : Conservatoire de Toulouse, depuis 2015 : Université Jean Jaurès de Toulouse).

Créatrice, compositrice, arrangeuse ou interprète, FrédérikA est une artiste singulière, surprenante, atypique, qui compte déjà dans son parcours plusieurs centaines de concerts en France et à travers le monde (Canada, Maroc, Corée du sud, Chine, Taïwan, Allemagne, Luxembourg...)

GEORGINA VILLA BRUCH

Regard extérieur 

Elle danse de 10 à 18 ans. À 19 ans elle arrive en France et c'est le cirque qui la passionne et elle pratiquera, parallèlement à l'anthropologie, toutes disciplines circassiennes. En 2004 elle rentre dans une école préparatoire et en 2005 à l'école professionnelle des Arts du Cirque de Toulouse LE LIDO.


Depuis, elle a travaillé en tant que danseuse, marionnettiste, comédienne et acrobate dans différents spectacles : «Témoins Ordinaires» de Rachid Ouramdane, «Déambuloscopie» Cie. Pipototal, «Chuuut! On a un plan!» Cie. Le Sarment.


Actuellement elle est dans deux créations en cours :
«Hier arrive bientôt» solo mis en scène par Fabio&Sophie Sforzini qui sort en 2018 et «Brut» mis en scène par Marta Torrents, sortie prévue em mars 2018.


Parallèlement au travail, elle a élargi sa formation avec des stages de théâtre avec Le Théâtre du Mouvement, de clown avec Ludor Citrik et Catherine Germain, de danse avec Nadj et Peepingtom, de marionnettes avec la compagnie Mooving People.

YAËLLE ANTOINE

Regard extérieur

Directrice artistique et metteure en scène de la compagnie d’Elles, Yaëlle interviendra sur une étape de travail de 7680ml à l’issue de 6 semaines de résidence au lycée l’Oustal à Villeneuve-sur-Lot.

 

Yaëlle s’est successivement formée à l’école de cirque Annie Fratellini et au Lido en fil de fer et en contorsion. Elle a travaillé, notamment, avec les Colporteurs, le Cirque Désaccordé, la Cie 111, Ludor Citrik, la compagnie Kitsch Kong, la compagnie Marlène Rostaing, la compagnie Danses des Signes, la compagnie Z machine, groupe Noces...

 

Suite à une blessure, laissant derrière elle sa carrière acrobatique, elle se forme à la mise en scène et tente une écriture circassienne dont les moteurs d’inspiration sont le cirque et le verbe. Depuis 2011, Yaëlle entreprend avec le soutien de la DRAC et de la région Midi-Pyrénées différentes actions en prison (2009–2010 et 2013–2014). Elle intervient sur des labos mêlant la langue des signes et le mouvement circassien. Persuadée d’une cohérence possible, pédagogique et artistique, entre le signe et le cirque, Yaëlle Antoine imagine le dispositif Sig’N’Cirk pour mettre en place des interprétations de spectacles à la Grainerie, des cours d’initiation à la LSF orientés vers les artistes de cirque et le personnel de la Grainerie, des labos mixtes, des créations et l’accompagnement d’un jongleur sourd.

 

La compagnie d’Elles est récompensée pour son travail de recherche par le prix Handiculture 2013. Yaëlle Antoine intervient comme professeure référente en fil et contorsion de la formation professionnelle du Lido, école du cirque de Toulouse. En Janvier 2017, elle co-fonde le mouvement Les Tenaces, avec Marion Guyez, avec qui elle co-dirige la compagnie d’Elles. La compagnie d’Elles est associée au projet de la Grainerie, Fabrique des Arts du Cirque et de l’Itinérance (2015–2018), ainsi qu’au PNC la Verrerie, à Alès.

SPARRING PARTERNS
  • Marion Guyez : Co-directrice artistique de la compagnie d’Elles et chercheuse, est intervenue en tant que dramaturge. Elle a apporté une vision scientifique pointue sur les questions liées au genre.

  • Claire Balerdi : Plasticienne/Autrice est intervenue sur la médiation culturelle.

  • Sara Roces Buelga : Styliste et costumière intervient pour imaginer avec humour et savoir-faire des accessoires scéniques.

  • Sofia Antoine : Comédienne et Femen est intervenue sur la médiation culturelle et sur la production.

  • Lola Bréard : Trapéziste et vidéaste travaille sur la communication.

  • Damian Galli : Photographe.

  • Clara Pedrol : Photographe.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now